Réduire la teneur en
protéines brutes dans
les aliments porcelets


Une compilation des données disponibles chez le porcelet est présentée Figure 2. La réduction de la teneur en PB dans ces aliments a été obtenue en formulant en EN, en utilisant des acides aminés de synthèse et en appliquant le profil idéal en acides aminés indispensables tel que recommandé par AJINOMOTO EUROLYSINE S.A.S. afin de satisfaire les besoins des porcelets.

Figure 2. Effet d'une baisse de la teneur en protéines brutes (PB) dans l'aliment, tout en maintenant un profil d'acides aminés constant et idéal, sur les performances de croissance de porcelets (gain moyen quotidien, GMQ en orange ; consommation moyenne journalière, CMJ en bleu ; indice de consommation, IC en noir).

Ces résultats confirment la possibilité de réduire la teneur en PB de l'aliment (de 20.5% à 15.5%) sans affecter le gain de poids, l'ingestion ou l'efficacité alimentaire, tant que le profil en acides aminés indispensables subvient aux besoins des animaux.

Réduction supplémentaire de la teneur en protéines dans les aliments porcelets grâce à la L-Valine

Les résultats de trois essais avec le même protocole ont été regroupés et sont présentés Figure 3. Dans chaque essai, trois régimes ont été testés : un contrôle positif avec un niveau de PB élevé, un contrôle négatif avec un niveau de PB plus faible et un rapport Val:Lys DIS inférieur au besoin des porcelets et un troisième régime correspondant au contrôle négatif mais supplémenté avec 1,5 kg/T de L-Valine pour atteindre le besoin des porcelets en Val:Lys DIS. Dans chacun des essais, le niveau du rapport lysine DIS sur EN a été maintenu constant. Les aliments ont été supplémentés en L-Lysine, L-Thréonine, DL-Méthionine et L-Tryptophane afin de satisfaire les besoins des porcelets.

Figure 3. Effet d'une baisse de la teneur en protéines brutes (PB) de l'aliment sur le gain moyen quotidien (GMQ) de porcelets. Les animaux sont nourris avec 3 régimes : teneur élevée en PB = PBH, teneur faible en PB = PBB ou PBB + 1,5 kg/T L-Valine

L'utilisation de l'aliment à faible teneur en PB et sans supplémentation en L-Valine conduit à une dépréciation significative des performances de croissance. Lorsque la L-Valine est ajoutée, les porcelets retrouvent le niveau de performance atteint avec l'aliment contrôle positif.

Les porcelets ne sont pas sensibles au niveau de PB de l'aliment dans la mesure où ils reçoivent des quantités suffisantes d'acides aminés indispensables afin de satisfaire leurs besoins. Il est ainsi possible d'éviter les troubles digestifs sans affecter les performances de croissance en réduisant les teneurs en PB dans les aliments pour porcelets.

Plus d'information dans nos bulletins techniques ; de nombreux résultats expérimentaux y sont reportés :

 

Haut